L’hôtel Polo Nautico se trouve directement face à la mer, près du centre de la ville de Salerne et au milieu de distance des plus belles attractions de la Campanie.
L’ hôtel est le lieu idéal où vous pouvez séjourner en tout relax et planifier un tour de la province de Salerne, auprès de la Côte Amalfitaine (avec ses beautés: Amalfi, Ravello et Positano). Vous pouvez rejoindre les sites archéologiques de Pompei et Paestum en demi – heure, tandis que dans une heure c’est facile aller à Naples, Sorrento et le Parc National du Cilento, qui comprend les villes balnéaires de Acciaroli, Palinuro et Marina di Camerota.

On offre différentes solutions de voyages pour nôtres clients:
• Transport de luxe avec chauffeur, idéal pour vous accompagner en toute excursion et disponible à tout répit;
• Excursions en bateau afin d’admirer la beauté des paysages de la côte, de se mouiller dans l’eau cristalline et de visiter les célèbres localités touristiques. 

Lieux à visiter:
Salerne
Salerne est une ville très importante sous le point de vue historique et culturel et se trouve entre les collines et la mer, dans un scénario étincelant de la Côte Amalfitaine. Ancienne site de l’Ecole Salernitaine de Médecine, la ville est riche d’histoire du Moyen Âge : exemples sont le Duomo, un des plus célèbres monuments du sud de l’Italie, le Musée Archéologique de la Province, la Pinacothèque Provinciale de Salerne, l’Eglise de San Giorgio et l’Eglise de la Madonna delle Grazie. Dans la partie moderne de la ville, c’est intéressant de visiter la promenade sur la mer, une des plus longue d’Italie, avec la vue sur le Golfe de Salerne.
1 salerno
   
Côte Amalfitaine
La Côte Amalfitaine est le trait de côte de 37 kilomètres de la Campanie, connu dans tout le monde pour sa beauté naturaliste.
Elle se montre sur le Golfe de Salerne, à sud de la Péninsule de Sorrento et entourée par Positano, à l’ouest, et par Vietri sul Mare, à est. C’est un environnement parmi les plus célèbres et fascinants d’Italie, grâce à sa caractère spectaculaire et à son patrimoine artistique.
Il est possible visiter la côte et ses lieux par bateau ou par voiture.
2 amalfi
Amalfi
Presque au milieu de la côte qui lui donne le nom, Amalfi est une des plus célèbres localités touristiques de l’Italie pour la beauté du paysage, les mémoires historiques et artistiques, la singularité de l’architecture et le climat doux. C’est la République Maritime la plus ancienne d’Italie, qui échelonne les maisons blanches à escaliers sur la pente dans une confusion pittoresque, en se présentant ainsi très scénographique. On conseille une visite au Duomo, le monument le plus important de toute la côte, qui domine la pittoresque place homonyme par un haut et raide escalier.

 
Vietri sul Mare
La localité se situe au début de la Côte Amalfitaine. Aujourd’hui, il est un centre balnéaire très fréquenté et célèbre surtout pour la production de céramiques artistiques et de revêtement. D’ici, vous pouvez rejoindre Dragonea, où commence un chemin en direction des grottes de S. Cesareo, des profondes érosions parmi lesquelles on trouve les décombres d’une église face à la caverne du Saint.
3 vietri
Cetara
Cetara est un ancien centre de marins et pêcheurs disposé long les côtés d’une vallée raide - où il y a des sélections d’agrumes - qui dégorge dans une petite crique marine. Pendant l’époque romaine, ici on a été installé les “cetarie” (cuves) pour l’alevinage et le traitement du poisson. L’église de S. Pietro garde le clocher médiéval du XIIIème siècle.
4 cetara
Maiori
Maiori se situe au débouché de la vallée de Tramonti et au milieu entre Amalfi et Salerne. Cette localité est connue aussi par la “fête du patron de Sainte Marie de la Mer”, qui se déroule le quinze août.  La célébration a lieu aussi le troisième dimanche de novembre. Les processions de novembre et du quinze août terminent toujours avec la ce qu’on appelle “course de la Vierge”: la statue de la Vierge vient être portée de course sur les 127 marches de l’escalier qui sépare la place D’Amato de la “Collegiata”.
5 maiori
Minori
C’est un centre balnéaire et de séjour, avec un petit port exposé à une plage de sable, qui se dispose au débouché de la vallée de Reginuolo. Rasentant la plage et le port, on peut trouver dans une place l’ancienne Catédral et la Basilique de S. Trofimena, construite dans les XIème – XIIème siècles, ayant une vaste façade à trois portails.
6 minori
Positano
Ancien bourg maritime, aujourd’hui Positano est une des plus fréquentée et élégante localité balnéaire et de séjour de la Côte Amalfitaine. Situé au milieu du Golfe, c’est-à-dire une position exceptionnellement pittoresque, la localité s’échelonne en terrasses sur les raides côtés des montagnes Comune et Sant’Angelo a Tre Pizzi. Des jardins, des agrumeraies et des palmiers introduisent une marque de vert parmi le blanc des maisons. La petite ville possède aussi une âme mondaine liée à la Mode Positano, une attraction pour les nombreux touristes qui chaque été visitent les ruelles et les boutiques.
7 positano
Ravello
Cette ravissante et tranquille petite ville, lieu de séjour le plus connu de la Côte Amalfitaine, est située sur le contrefort étendu vers la mer, qui partage les vallées des torrents Dragone et Reginna, et s’échelonne sur un paysage de beauté exceptionnelle. Dans la place du Vescovado, on trouve sur une haute estrade le Duomo, dedié à S. Pantaleone et institué par le premier évêque de Ravello. À la droite du Duomo, une tour carrée marque l’entrée de Villa Rufolo, dont la structure représente l’influence islamique répandue dans les centres de la Côte. En plus de Santa Chiara, un escalier conduit à Villa Cimbrone, qui comprend un jardin et un immeuble remontés aux premiers décennies du XXème siècle.
8 ravello
Cilento
Avec le nom “Cilento” on indique la sous-région montagneuse qui s’étend come une péninsule entre les Golfes de Salerne et celui de Policastro.  L’agrément principal est constitué par la zone de la côte comme une succession de becs rocheux, de petites baies et criques, de petits ports et de fascinantes petites plages de sable.


 
Paestum
C’est un important centre archéologique d’Italie, situé auprès de la côte sud-est du Golfe de Salerne. Ses temples doriques provoquent dans l’esprit des touristes une profonde impression de grandeur, qui se modifie selon la lumière à disposition. Ce qui reste des temples sont les murs de quatre temples conservés et autres mineurs, de l’Amphitéâtre, de la Via Sacra et d’autres restes. La visite de la zone archéologique est une source d’émotions inoubliables et comprend les monuments dans l’enclos des fouilles, le Musée et le tour partiel des murs. On conseille une visite à la Tour de Paestum et au Sanctuaire d’Héra, auprès du fleuve Sele. Les entrées aux fouilles sont trois: la principale est auprès de l’ancienne Strada Statale, face au temple de Neptune; la deuxième se trouve auprès de la Porte de la Justice, à sud des murs; la troisième est auprès du musée. Les trois grands temples doriques, qui dominent les fouilles et ont rendu Paestum célèbre, sont la Basilique, le temple de Neptune et le temple de Cerere.
9 paestum
Palinuro
Palinuro est un centre balnéaire et de pêcheurs très fréquenté, avec un accostage touristique et des importantes structures sportives et d’hôtels. La petite ville est situé parmi les oliviers dans une pittoresque crique, à la base du bec homonyme. Toute la côte du bec est perforée par de nombreuses caves, presque toutes accessibles seulement par bateau. La première cave qu’on rencontre dans un petit décrochement est la Grotta Azzurra (Cave Azure), avec des stalactites et une très belle coloration azure, visible surtout dans l’après-midi et au coucher du soleil.
10 palinuro
Castellabate
Castellabate est une petite ville autour d’un château du 1120-21, construit pour se défendre des pirates. En 1998, Castellabate a été nommé patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. La mer et la côte sont sous protection biologique marine, afin d’en préserver le patrimoine culturel et environnemental, en représentant un des premiers exemples de “parc marin” en Italie. Le système de défense de Castellabate comprenait de différentes tours côtières, utilisées pour repérer les bateaux sarrasins qui étaient proches de la côte, avec le but de dépréder ou captiver la ville. La tour la mieux conservée est celle normande-aragonaise de la “Pagliarola” ou “Perrotti”.
11 castellabate
Sorrento
La petite ville se trouve sur une vaste terrasse de tuffeau, à pic sur la mer et au milieu du côté nord de la Péninsule de Sorrento. Place Tasso constitue le centre de Sorrento et s’ouvre à la limite du cœur historique. Dans cette place, on peut trouver la statue du patron S. Antonio e le monument dédié à Torquato Tasso. Si on monte à la gauche du cour, on trouve les plus anciens édifices de Sorrento, le Palazzo Verniero et l’ex Palazzo Correale, qui dominent Via Pietà, où se trouve le Duomo, réédifié dans le XVème siècle. La Piazzetta Padre Reginaldo Giuliani est caractérisée par l’élégant édifice du Sedile Dominova, construit autour du XVème siècle. Après le numéro civique 61 de Via S. Cesareo, on trouve à la droite les fouilles de l’autre Sedile, celui de Porta. Face à l’église de S. Maria delle Grazie se trouve la Villa Comunale, un parc de chênes verts, palmiers et pins. La beauté de la Villa s’accroît grâce à la choisie du lieu, qui termine avec une terrasse panoramique à pic sur la mer e sur le Golfe de Naples. Dès la Villa, une petite route conduit à Marina Piccola, qui est équipée de nombreux établissements balnéaires. Tout le trait de côte, qui va du bec de cap de Sorrento jusqu’à la Marina de Seiano, est de grand intérêt naturaliste; pour cette raison, on conseille des excursions en bateau, qui vous permettront d’admirer la beauté des érosions du banc de tuffeau.


12 sorrento
Pompei
Pompei est absolument le site archéologique le plus suggestif de la Péninsule et se trouve auprès du Vésuve et à l’estuaire du fleuve Sarno. Dans le 79 a. J. C. une éruption du Vésuve enterra Pompei et il est resté sous cumuls de cendre pendant 1500 ans. Ses fouilles furent revenu entre le XIXème et le XXème siècle et aujourd’hui constituent sa principale attraction, en devenant célèbre dans le monde entier pour sa richesse archéologique. Autre lieu d’intérêt archéologique est le Sanctuaire Majeur de la Vierge du Saint Rosaire, qui est aujourd’hui destination de pèlerinages religieux; en particulier, le 8 mai et la première dimanche de octobre, en occasion de la pratique de dévotion à la Vierge de Pompei.
13 pompei
Ercolano
La moderne ville d’Ercolano se trouve aux pentes sud-ouest du Vésuve. La ville, qui fût détruite par l’éruption du 79 a. J. C., aujourd’hui connait sa célébrité aux fouilles archéologiques, visités chaque année par millions de touristes. Depuis 1997, les fouilles sont entrées dans la liste des patrimoines de l’humanité de l’UNESCO, aussi comme les fouilles de Pompei e Oplonti. Sa zone archéologique, divisée en Insulae (sections), compte de plusieures maisons d’or décorées de façon élégante et riche. On conseille de visiter la Casa del Genio, la casa dell’Albergo, la casa d’Argo, la casa d’Aristide, la casa dell’Atrio a Mosaico.  De façon célèbre, on trouve la Villa dei Papiri, les édifices ludiques comme les Terme Suburbane, le Teatro di Ercolano, la Palestra e les édifices réligieux.
14 ercolano
Napoli

Naples est une ville du Méditerranée, riche en histoire de deux mille années, qui présent des raisons valides pour la visiter: historique-artistiques, urbaniste-architectoniques, culturels, naturaliste-environnementaux et socio-anthropologiques. Le centre de la ville se constitue par les trois places voisines de la Mairie, Trieste e Trento et du Plebiscito. Dans cette zone, en plus de Castel Nuovo, les monuments les plus importants sont le Palazzo Reale, le théâtre S. Carlo, l’église de S. Francesco di Paola. À la côté limite, au nord de la route, on trouve la Piazza Dante. Sur la côté ouest de via Toledo, on trouve le dense écheveau des Quartieri Spagnoli, qui présentent une série de petites mais intéressantes églises. Le centre historique est traversé par un parcours, Spaccanapoli, puisque de l’haut de la Certosa e de Castel S. Elmo il semble diviser la ville en deux parties quasi égales. C’est une séquence ininterrompue de places, édifices, et églises importantes, parmi lesquelles on conseille une visite au monument de S. Chiara, un des plus notables bâtiments de la ville, construit en 1310. S. Gregorio Armeno est le coeur de la Naples artisane et la rue la plus éminente du centre historique, grâce au marché de statues et de components du crèche, qui se déroule pendant novembre et décembre. Sur la coté est de la même rue, s’élève le Duomo de l’Assunta, dont la façade droite conduit à la Réal Chapelle du Trésor de S. Gennaro, le patron de la ville. Dans la partie haute de la ville, le quartier résidentiel Vomero surgit sur une colline, très fameuse pour le paysage et étant fiche des musées Castel Sant’Elmo et Certosa di S. Martino. Il faut visiter aussi le Musée de Capodimonte, le Jardin Botanique, le Musée Archéologique Nationale et le quartier Posillipo, qui s’élève plus haute sur le Golfe de Naples et sur le Vésuve.


15 napoli
Îles

Le Golfe de Naples est enrichi par trois îles: Capri, Ischia et Procida, notables dans le monde entier pour ses beautés, ses panoramas et ses caractéristiques naturalistes et culturales uniques. Les trois îles principales ont bien des liens avec les villes côtières, grâce aux transports maritimes, qui garantissent plusieures courses pendant toute la journée.



• Capri: Située face à la Péninsule de Sorrento et caractérisée par les nommés Faraglioni, dans le cours des années plusieurs artistes, écrivains et intellectuels ont bien été impressionnés par cet île. Lieux à visiter sont la Cave Azure et Villa San Michele.

• Ischia: Située à l’extrémité nord du Golfe de Naples et géographiquement voisine des îles Procida et Vivara, ce lieu est destination de touristes de tout le monde, qui cherchent la mer, le soleil, le relax absolu et divertissement. Être en vacances à Ischia signifie profiter de nombreuses opportunités. Ischia n’est pas seulement mer mais aussi de localités touristiques à visiter. À ce propos, on conseille le Château Aragonais et les thermes naturalistes.

• Procida: C’est l’île la moins connue parmi les îles du Golfe de Naples, mais ceux qui la visitent tombent amoureux, puisque l’île a sa identité, unique et complète, en maintenant une propre originalité. Le cœur de Procida est la nommée Terra Murata, une petite ville au cap nord-oriental de l’île. C’est une position haute et privilégiée, qui permet au touriste de jouir de magnifiques paysage des maisons colorées de la Corricella. On conseille aussi de visiter l’Abbaye de S. Michele Arcangelo et le Château d’Avalos.

16 isole

PER OFFRIRTI UNA MIGLIORE ESPERIENZA QUESTO SITO UTILIZZA COOKIE DI PROFILAZIONE. CONTINUANDO LA NAVIGAZIONE ACCONSENTI ALL’UTILIZZO DEI COOKIE. PER SAPERNE DI PIÙ E PER MODIFICARE LE TUE PREFERENZE CONSULTA privacy policy.

Accetto i cookies di questo sito.

EU Cookie Directive Module Information